Venise no photos

Venise, Venise… On en a déjà tant entendu parlé et vu des images… On ne sait jamais comment on va apprécier ce genre de ville très touristique. Nicolas n’y avait jamais mis un pied, moi extrêmement rapidement. Bien sûr, ça reste magnifique. Mais le premier jour, au bout de quelques minutes en fin d’après midi, nous avons failli faire une overdose de touristes. A se demander si les Vénitien n’étaient pas une vraie espèce en voie de disparition et si la ville n’était pas qu’un vaste parc d’attraction. Puis, après quelques heures, après avoir découvert la ville tôt le matin, après avoir poussé plus loin que le pont du Rialto, après avoir siroté l’apéritif du coin (le Spritz) en bordure de canal, on a appris à vraiment apprécier la ville. Venise reste Venise. Une ville, certes plus musée que ville, mais dont le charme semble inaltérable.
En tout cas, on n’a pas cherché à faire les faux-romantiques, vu qu’on a continué notre belle série de nuits en camping même à Venise. Les prix des nuits d’hôtel (comme vous pouvez le voir ici) et le fait de ne pas pouvoir garer la VanVan près de nous (cette ville est allée jusqu’au bout du délire fluvial, on n’y croit pas tant qu’on ne l’a pas vu) ont fini de nous décider. En même temps, on avait du coup un biergarten à disposition ! Et le fait de découvrir Venise par la mer (20 min en vaporetto depuis le camping s’il vous plaît) n’a rendu la découverte que plus authentique (on se rassure comme on peut…)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...