null

Découverte surprenante que l’Albanie ; c’est la première fois que nous avons été dépaysé et on ne s’y attendait pas si tôt. Depuis notre passage en Slovénie, on ne sait jamais à quoi s’attendre en entrant dans le pays. Et jusqu’à présent, ça ressemblait plus ou moins à la maison.
On avait déjà senti un petit glissement de terrain à la sortie du Monténégro : des routes un peu plus défoncées, des trottoirs plus rares, des gens qui traînaient un peu plus sur les routes… Passé la frontière, le choc a été assez direct et nous a rappelé quelques caractéristiques des pays « non occidentaux » déjà visités :

- Le saut d’eau peut remplacer le PQ
- Les chiens errants (en sale état) remplacent nos pigeons
- Les trottoirs deviennent rares voire inexistants
- La conduite devient plus qu’olé-olé (et encore, le Lonely nous y avait un peu préparé avec un éloquent DON’T DO THAT à la rubrique location de voiture)
- On peut se faire klaxonner si l’on s’arrête lorsque le feu est rouge
- Le port du casque sur les deux roues devient exotique
- Les bords de la route = la poubelle
- Les chevaux sont une force de travail et non un loisir
- Les locaux remplacent les panneaux de signalisation inexistants (avec mimes et bruitages forts convaincants en bonus)
- La rue grouille de monde sans que l’on sache pourquoi
- Le 4×4 prend tout son sens, même en ville
- La rue peut aussi être une grande cour des miracles
- Les bâtiments sont rarement terminés
- Le klaxon est un moyen de communication parfois difficile à interpréter (« attention je vais doubler », « casse-toi pov’con », « salut ça va ?»)
- Les habitants sont plus curieux et chaleureux

Et quelques bonus spécifiques à l’Albanie :

- L’architecture hasardeuse : non seulement ils se permettent tous les délires (restaurant château fort, station essence « Gaudi Style », mosquée Lego…) mais ils ont eu l’audace, (plutôt heureuse finalement) de repeindre une bonne partie des bâtiments gris communistes avec des couleurs criardes et des motifs en tous genre
- Plus de la moitié des voitures en circulation sont des Mercedes de toutes époques (basé sur une étude empirique de notre part presque scientifique)
- La place principale de la capitale est aussi un terrain de jeu pour quads à louer
- Les bus de toute l’Europe semblent finir leur vie ici (on a immédiatement repéré ceux de la RATP et de Bordeaux) mais gardent leurs apparats d’origine (peinture, autocollants en français…)
- Le passé communiste donne de bons restes relativement kitchs (en plus ils ont tour à tour suivi la révolution soviétique puis chinoise)
- Le lavage de voiture (« Lavazh Special ») doit bien représenter la moitié des emplois du pays (basé sur une étude non empirique et non scientifique)

Un pays surprenant en somme qui nous a déjà donné un goût d’Ailleurs. On attend la suite avec impatience !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...