Après avoir dîné dans l’hôtel où nous logions, on repasse dans le hall et le patron veut nous parler, il a l’air embêté, mais ne trouve pas ses mots :

- Bonsoir,euh je ne parle pas très bien anglais, il y a un petit problème. C’est ok mais il y a un problème de formulaire…
- Ah un problème avec le formulaire (on doit en remplir toujours plusieurs en rentrant dans les hôtels, là on en avait fait qu’un), il en manque ?
- Non, non le problème euh…. Non pas de problèmes, le problème c’est que je parle mal anglais euh…
- Bon mais si c’est un problème de formulaire donne-le nous et on va le remplir avec les passeports.
- Non le problème, c’est que vous ne pouvez pas rester ici euh… mais pas de problèmes, je vous ai réservé un hôtel 500m plus loin et je vous y dépose en voiture.
- Quoi ?! mais on ne va pas bouger maintenant (on allait se coucher ou presque en fait), si c’est qu’un problème de formulaire on va le régler.
- Non, impossible ! aie aie, c’est le « C-form », on ne l’a pas dans cet hôtel, on ne pas accueillir d’étrangers, faites vos affaires svp et je vous rends votre argent et vous dépose au prochain hôtel, s’il vous plait (il nous tend notre billet de 500 roupies l’air très mal à l’aise).
- Mais non, on ne va partir maintenant, regarde on est en pyjamas (pantalons indiens bouffants)! va chercher le « C-form » à l’autre hôtel si t’en as pas et on va te le remplir.
- Non, non, svp, c’est pas possible ! je vous amène à l’autre hôtel, c’est ma responsabilité, là on a fait une erreur.
- Ecoute, ton erreur c’est ta responsabilité en effet, donc nous on ne bouge pas, tu te débrouilles, tu nous notes pas sur ton carnet et personne saura qu’on est venu ou peu importe (et on monte les escaliers vers notre chambre) !
Bon arrivé à notre chambre, la culpabilité de ne pas avoir été sympa avec cet Indien qui avait l’air très mal à l’aise nous rattrape. On décide après quelques minutes de redescendre voir ce qu’il en est et lui demander s’il nous paye l’autre hôtel (tant qu’à faire). On ne le trouve finalement plus. Quelques instants plus tard, ça sonne à notre chambre.
- Voilà, j’ai les « C-form », vous pouvez les remplir ?
- Ah ben voilà !
- Oui, je suis allé au market les chercher, en fait, c’est pas des « C-form », c’est des « Form-C », hihihihihi !

Et voilà, un petit exemple de la logique Indienne et pourquoi ils peuvent parfois nous rendre fous !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...