Inde en folie

Nous venons de quitter l’Inde et nous sommes tout aussi perplexes qu’à la fin de notre premier séjour dans le sous continent. Ce pays est vraiment un monde à part et les Indiens sont définitivement dans un autre schéma de pensée. On a l’impression que jamais rien ne pourra altérer leurs croyances ubuesques, leur nonchalance si exaspérante pour nous, leur capacité à inventer des procédures interminables, leur fatalisme ou leur esprit pratique légendaire… On a essayé de nous expliquer lors d’une soirée que les Indiens avaient une vision des choses très cyclique (donc pourquoi se dépêcher d’avancer si c’est pour chuter plus vite ?) alors que nous avions une vision beaucoup plus linéaire (toujours plus loin, toujours plus haut !), ce qui expliquerait notre difficulté à nous comprendre. Peut-être. Mais de toutes façons, c’est ce que l’on préfère au final de ce pays et pourquoi on y revient : parce qu’il y a toujours quelque chose à découvrir, parce que l’on est toujours étonné, parce qu’il est impossible de s’y ennuyer ! C’est le seul endroit que l’on ait expérimenté où l’on passe de la véritable crise de nerf au fou rire en l’espace de quelques minutes, et ce, plusieurs fois par jour.

On ne peut pas se sentir à l’aise immédiatement en Inde. Cette fois, pas de soucis d’adaptations pour nous, à part… sur la route. La route indienne, on la savait mauvaise, voire très mauvaise avec les nombreux voyages en bus que nous y avions fait. Mais s’y retrouver à moto, donc complètement vulnérables et responsables, c’est encore autre chose. On ne pouvait jamais se relâcher (entre les camions qui doublent tout le temps, les vaches, les singes, les chiens, les hommes, les chariots…) et les nombreux accidents rencontrés qui nous rappelaient qu’il n’y avait pas de miracles… Ajoutez à cela la pluie, et vous avez un tableau assez infernal. Bref, on est tout de même assez fiers et heureux d’entre être sortis sans soucis après plus de 3000 kms dans le pays.

Pourtant, on sait que l’on reviendra en Inde, parce que l’on n’a jamais fini de découvrir ce pays et… parce qu’ils sont vraiment fous ces Indiens ! Et la folie, on aime ça !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...