Il est à peu près 1h30 du matin dans la boîte de nuit de l’hôtel le plus voyant de la ville, normal c’est le seul bâtiment qui a été autorisé à dépasser les 5 étages… On a atterri là après un début de soirée non contrôlé dans un bar karaoké entourés d’une bande très internationale et improbable (dont un Américain, Canadien de cœur, parlant français avec un accent québécois !). Clou du spectacle, nous sommes aussi accompagnés de deux laotiennes dont le dernier client leur a filé entre les doigts et qui ont décidé de poursuivre la soirée en notre compagnie.

L’Hollandaise parlant à la Laotienne : Mais est-ce que t’es une « ladyboy » au fait ?

La Laotienne : Ah non pas du tout, mais on me pose souvent la question vu que j’ai un visage un peu carré.

L’Hollandaise : Ah, mince, je suis désolée, mais il y en a tellement dans la région, j’ai cru…

La Laotienne : Non mais ne t’inquiète pas, on me le dit souvent, ça ne me choque pas du tout.

L’Américain qui ne participait pas à la conversation débarque : Ah donc t’es une « ladyboy », mais es-tu « pre » ou « post » ? (puis mimant avec ses doigts des ciseaux). Tu vois ce que je veux dire, coupe-coupe.

Irréel !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...