menu indonésie

Lors de notre passage aller en Indonésie, on avait trouvé la gastronomie indonésienne sans imagination et assez décevante. Il faut dire qu’en traversant le pays à moto, on n’avait eu beaucoup de mal à échapper aux plats nationaux du bord de la route, le « nasi goreng » (riz frit aux légumes et rares bouts de poulet) et sa variation tout aussi créative le « mi-goreng » (la même chose mais avec des noodles à la place du riz !). Bref, cette fois, c’est à Bali et Lombok, les lieux les plus touristiques du pays que l’on a pu approfondir notre connaissance de la cuisine indonésienne. Alors certes, on a mieux mangé, mais au final… la cuisine indonésienne reste pour nous bien en deça de ce qui se pratique dans le reste de l’Asie. Voilà tout de même un petit combiné de ce qu’on a pu goûter :

Petit déjeuner : Un matin, après avoir grimpé le volcan Mont Batur nous avons eu le droit à un petit déjeuner original, du moins dans sa réalisation : des œufs durs et des sandwichs à la banane cuits… dans les fumerolles du volcan en activité !

Le midi, c’était babi-guling, un petit panaché de tout ce qui peut être fait d’un cochon (uniquement à Bali vu que le reste du pays est à majorité musulmane) qui vient d’être rôti : boudin, couenne et tripes grillés, jambon finement taille… le tout agrémenté d’une sauce cacahouète (très populaire dans sa version végétarienne : le Gado-Gado). Un petit jus de fruit frais pour faire passer tout ça, cette fois, c’était à la pastèque.

Enfin, le soir, un Nasi Campur, un petit mélange de tout ce que les indonésiens savent faire : brochette de poulet (sate), légumes variés, viande cuite dans des feuilles de bambous avec du riz (pour changer). Nous avions aussi goûté ce soir là la bière Storm, beaucoup moins populaire et répandue que l’inévitable Bintang, mais pourtant bien meilleure !

————————————
voyage en Indonésie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...