va-nu-pieds

Notre chère VanVan laissée sur le sol australien, c’est donc « va-nu-pieds » que nous sommes revenus sur le sol indonésien pour une découverte plus approfondie de Bali et l’île voisine, Lombok. On attendait ces « vacances » avec d’autant plus d’impatience qu’elles marquaient aussi des retrouvailles avec un couple d’amis venus goûter avec nous à la farniente balinaise. Revenus dans un schéma de tourisme « classique », il a fallu très vite reprendre des réflexes pour ne pas tomber dans les nombreuses combines des balinais. Il faut bien l’avouer, Bali est parfois trop touristique (à l’instar de la caricaturale mais foutraque Kuta ou des mini-mafias locales agressives au pied de certains sites) mais il existe encore des coins superbes pour couler des jours heureux : goûter au Nasi Campur avec vue sur les surfeurs à Echo Beach, se promener dans les rizières d’Ubud ou de Sidemen, gravir le Mt Batur de bon matin ou encore nager dans un aquarium géant au dessus de l’épave de l’US Liberty à Tulamben.

A 5h de là en ferry, Lombok offre un visage définitivement plus authentique avec bemo (mini-van local) se prenant pour une discothèque roulante, odeur d’œuf pourri dans les salles de bain et restos fermés à 8h. Ce déficit « d’infrastructures » est le prix à payer pour y découvrir des plages idylliques et désertes comme autour de Kuta Lombok (rien à voir avec son homonyme balinais). Au large de Lombok, Gili Trawangan est d’ailleurs un bon compromis pour retrouver le goût de la fête entre amis tout en profitant d’un cadre digne d’une île paradisiaque.

C’était donc notre première grande halte sans VanVan et même si nous nous sommes consolés avec la location de petits scooters locaux, ce n’est plus le même voyage. Moins libres, nous continuons notre chemin au bon vouloir des transports locaux.

Mise à jour : Olivier, avec qui on voyageait à Bali a fait une petite carte très informative du petit circuit qu’on s’est fait sur place. Adresses des hôtels, restos, bons spots et idées de prix, tout y est, donc on la partage avec vous ici pour ceux qui préparent un voyage dans le coin, ça peut aider :

—–

PS : Depuis que nous sommes arrivés derrière la grande muraille numérique en Chine, nous n’avons plus accès ni à Facebook, Twitter ni aux sites de partage vidéo…

————————————
voyage à Bali

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...