Porteur dans les montagnes jaunes

Après Shanghai et avant Pékin, on espérait une bouffée de la Chine « rurale » ou du moins plus « nature ». Après pas mal d’hésitations, notre choix s’est porté sur les mythiques montagnes jaunes de Huanshan à 10 heures de bus de Shanghai. L’arrivée dans le village du site nous laissait déjà entrevoir le tourisme à la chinoise : organisé, massif et un brin « fake ».

Refroidis par cet accueil béton, c’est en plus une pluie discontinue et une visibilité nulle qui nous attendait le lendemain matin pour la montée des montagnes jaunes. On a tenté vainement de se consoler en se persuadant que les nuages faisaient parti de l’ambiance mystique. Mais quand on est dans le nuage, les nuances sont terriblement absentes. On s’est donc « diverti » à monter un nombre incalculable de marches et on gardera un souvenir fasciné de porteurs d’un autre temps aux mollets surhumains. Pour le reste, les hordes de touristes chinois étaient fidèles à elles-mêmes : littéralement magnétisées par un drapeau et un microphone hurlant.

C’est à Hangzhou que nous poursuivions notre découverte de la Chine, ville reconnue pour son immense lac, le « west lake », encerclé de multiples parcs et jardins à la chinoise. Des petits ponts, des pagodes, des voies sur l’eau, des promenades en bateau, des temples et des fontaines musicales, des chanteurs amateurs, des joueurs frénétiques de cartes ou amoureux en ballade… on s’est senti bien à Hanghzou et on y a même entraperçu un certain art de vivre à la chinoise. Les touristes chinois « casquettes-haut parleur » étaient pourtant bien là aussi, mais ils se fondent ici dans la grandeur du site. La visite au temple Taoïste du coin était bien plus ludique que solennelle, surtout pour les Chinois qui semblent s’initier à « leur religion » sur le terrain.

On n’aura donc pas vraiment l’occasion de découvrir une autre Chine que celle des grandes villes, notre étape suivante étant Pékin.

PS : comme promis de nouvelles vidéos arrivent, mais on a quelques problèmes techniques actuellement sur la vidéo de l’Australie, ça ne saurait tarder à se résoudre

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...