Plongeon dans la steppe

Dans la “Mongolie des steppes” on voit vert et infini, on mange du mouton ou des produits laitiers, on joue au basketball ou à la lutte, on bouge en “furgon” russe (quand il ne s’enlise pas) ou à cheval (et au galop c’est franchement génial) sans routes tracées, on dort dans des yourtes, on admire des aigles et des troupeaux de chevaux, yaks ou moutons en liberté, on se chauffe au feu de bois ou de crottin, on ne se lave pas, on fait nos besoin où bon nous semble, on respire, on découvre que le ciel est vraiment étoilé. Ca semble un pays imaginaire ? C’est pourtant bien ça la Mongolie en dehors des villes, ou plutôt d’Oulan-Bator, vu que c’est à peu près la seule ville du pays.

Les routes y sont presque inexistantes et la moitié de la population (c’est quand même le pays à la plus faible densité au monde) vit dans des yourtes, le territoire mongol est resté vierge, pur… On s’y sent donc vraiment libre.

On a adoré cette partie de la Mongolie et on ne l’oubliera pas, malgré les évènements qui ont suivi.

Niveau photos, il nous reste que celles de notre dernier “tour”, donc désolé pour la sélection limitée ci-dessous :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...