Coucher du soleil sur Varsovie... et notre voyage

Poursuivant inexorablement notre « retour », on s’est encore rapproché en rentrant dans le fameux espace « Schengen » à la frontière Ukraine-Pologne. Arrivés à Cracovie à 5h du matin, juste pour le lever du soleil, on a eu la chance de découvrir (quelque peu endormis), les ruelles et la place de la vieille ville vides, calmes et réveillés d’une douce lumière limpide. Terrasses, rues proprettes, façades rénovées, architecture renaissance, gothique, plus de doutes, nous étions presque revenus à la maison et dans un « spot de tourisme international » majeur. C’est charmant, bourré d’histoire (souvent tragique mais on a n’a pas poussé jusqu’au tout proche Auswitch quand même) et agréable en cette belle saison. Encore une belle ville européenne pour passer quelques jours, pour notre part, on n’a pas traîné et pris un train pour la capitale du pays cette fois, Varsovie.

Ici, la guerre et le soviétisme ont frappé fort la ville qui en porte encore de nombreuses traces. L’image carte postale qu’on trouvait à Cracovie saute donc moins aux yeux à Varsovie au premier abord. Enfin, même si les allemands avaient pris un soin méticuleux à détruire pierre après pierre tout le centre historique de la ville, les polonais ont eu à cœur de le reconstruire à l’identique et c’est encore une fois… charmant ! Façades colorées, rues piétonnes, marchands de glace et terrasses, tout incite à la douce farniente du touriste en goguette. Un impressionnant musée sur la révolte de Varsovie nous a permis malgré tout de mieux comprendre par où en étaient passés les polonais pendant la guerre. Tragique et révoltant, c’est le cas de le dire.

De notre côté c’est à Varsovie que nous avons pu réapprendre plus tôt que prévu la dure réalité des transports en Europe où on ne peut plus vivre au jour le jour comme nous le faisions jusqu’à présent. On pensait réussir à rentrer en train jusqu’à « Paris Gare de l’Est », mais c’est finalement à Beauvais que nous avons atterri en avion « low-cost ». Pas de dernière étape à Berlin, ou Amsterdam (de toutes façons les hollandais ont perdu…) et on connaissait déjà ces villes. Fini le romantisme du voyage…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...